Pour Sauver mon Cerveau

€38,00 Soldes Économisez

L'article est en stock Seulement 0 en stock L'article est en rupture de stock L'article n'est pas disponible

Cet ouvrage parle du pouvoir des pensées positives pour entretenir la santé de notre cerveau, tandis que les pensées négatives peuvent l'altérer. Apprenez comment bien nourrir votre cerveau en évitant les substances plus ou moins toxiques, et en adoptant une approche globale de bien-être pour vivre en harmonie avec votre organisme.

This content type will accept rich text to help with adding styles and links to additional pages or content. Use this to add supplementary information to help your buyers.

You can use product metafields to assign content to this tab that is unique to an individual product. Use tabs to highlight unique features, sizing information, or other sales information.

description détaillée

Notre cerveau n’est qu’un outil, l’outil de nos pensées. Les pensées positives entretiennent sa santé, alors que les pensées négatives l’altèrent. D’où nécessité de penser positivement.
Par ailleurs, l’outil en question fait partie de l’organisme. D’où nécessité vitale, là encore, de ne mettre dans l’organisme que des substances vitalo-protectrices, donc d’éviter de l’empoisonner avec des substances toxiques, socialement acceptées (alcool, tabac, drogues, médicaments, overtoniens, sucreries, etc., sans parler des résidus d’engrais chimiques, de pesticides, d’hormones de crois- sance, d’OGM, d’antiseptiques et autres antibiotiques vétérinaires, notamment, que l’on retrouve dans la chair des animaux de bouche).
De très nombreux poisons introduits dans notre organisme comme le gluten, les sucres industriels, les farineux, les fritures, le lait de vache, les aliments anti-spécifiques et dénaturés, les molécules de Maillard, et autres goudrons et acroléines cancériniques, notam- ment, altèrent le foie, le pancréas, en particulier, et - conséquemment – le cerveau, d’où le Parkinson, l’Alzheimer, la dé- pression nerveuse (et immunitaire), l’insomnie, les céphalées, les vertiges, les troubles cognitifs, visuels et de l’attention, l’hyper- activité, le diabète, l’obésité, les dérèglements hormonaux, etc.

Les sucres et l’amidonisme alcoolisent l’organisme, altèrent le foie et le pancréas et favorisent la stéatose et la cirrhose hépatique, notamment.
Bien nourrir le cerveau, ce n’est pas seulement lui fournir tous les nutriments dont il a impérieusement besoin, c’est aussi l’hyper- oxygéner grâce à une culture psycho-physique de santé et de bien- être. Bref, c’est penser à l’endroit, manger-boire à l’endroit, vivre à l’endroit, conformément à la loi vitale de symétrie qui nous régit inexorablement. C’est ce que nous apprend cet ouvrage.