Petit Dictionnaire des Aliments et des Nutriments-Remèdes

€42,50 Soldes Économisez

L'article est en stock Seulement 0 en stock L'article est en rupture de stock L'article n'est pas disponible

Cet ouvrage dévoile les secrets d'une alimentation spécifique et naturelle (crue, vivante, vibrante). Vous découvrirez comment choisir les aliments qui préservent votre santé mentale et physique, écartant les aliments dénaturés et dévitalisés, pour vivre dans la vitalité, la minceur, la dynamique et le bien-être.

This content type will accept rich text to help with adding styles and links to additional pages or content. Use this to add supplementary information to help your buyers.

You can use product metafields to assign content to this tab that is unique to an individual product. Use tabs to highlight unique features, sizing information, or other sales information.

description détaillée

Il est scientifiquement prouvé que l'Être humain est un anthropoïde. Il ne peut, donc, pas être un omnivore, un mangeur de tout, de tout à la fois, cuit ou cru.
De plus, c’est un animal et, comme tous les animaux vivant librement sur notre planète, il ne devrait manger que des aliments 100 % spécifiques et naturels (crus). En mangeant des aliments anti-spécifiques, contraires à son anatomophysiologie et, de surcroît, dénaturés, donc dévitalisés, par la cuisson, la chimie, le raffinage, etc., l'Être humain se dévitalise, encrasse son organisme et se rend malade.
Donc, pour être en santé naturelle, mince, svelte, dynamique, bien dans sa tête et dans son corps, il faut qu'il apprenne à se nourrir d'aliments spécifiques et naturels (crus, vivants, vibrants). Ce Petit Dictionnaire, rédigé par le Professeur Grégoire JAUVAIS, l'un des plus grands Maîtres de la Naturopathie mondiale, a rassemblé un grand nombre d'aliments spécifiques et naturels. Il explique leurs propriétés physio-biologiques, leurs indications physio-thérapeutiques, leurs contre-indications et même leurs propriétés physio-esthétiques.
À la lecture de cet ouvrage fondamental, préfacé par le Professeur P.-V. MARCHESSEAU, le Père de la Naturopathie française du début du 20ème siècle, on se rend compte que notre mode alimentaire conditionne à peu près 100 % notre état de santé mentale et physique.

Ce Petit Dictionnaire exclut tous les aliments anti-vitaux, étio-morbido-pathogènes, du fait que ceux-ci nécessitent le trucage de la cuisson, elle-même mortigène ; il met l'accent sur la nécessité vitale d'une alimentation 100 % ortho-vitale, la seule qui puisse aider à entretenir la santé et, conséquemment, à la retrouver lorsqu'elle a été ébréchée par des maladies plus ou moins graves. Il invite donc à réfléchir objectivement sur la médecine de santé, naturelle, inoffensive, présentée ici, face à la médecine de maladie, artificielle, usuelle, essentiellement anti-symptomatique ou palliative, iatrogénique.Du fait que notre organisme s’use et use de l’énergie, nous devons, régulièrement, lui apporter les aliments spécifiques et naturels dont il a impérieusement besoin pour se réparer, se régénérer et s’énergiser ortho-biologiquement. Dans la Nature naturelle, comme dans la jungle par exemple, chaque espèce animale mange ce pourquoi elle est anatomiquement et physiologiquement organisée. Les herbivores se nourrissent d’herbes, les carnivores de chairs animales, les frugivores de fruits, les granivores de céréales, etc.
Et, en plus, chaque espèce mange ses aliments spécifiques à l’état cru (non dénaturé), donc vivant (vibrant). Voilà pourquoi les animaux dits sauvages sont en santé, sveltes, dynamiques et très réactifs. Cet ouvrage, qui est un véritable cours simplifié de diéto-nutrition ortho-biologique, nous apprend que ce que nous introduisons dans notre corps physique fait ou défait notre santé selon qu’il est spécifique et naturel ou anti-spécifique et dénaturé.
Il nous apprend, aussi, que l’omnivorisme (le fait de manger de tout à la fois, à l’état cru et/ou cuit) n’existe pas dans la Nature naturelle, qu’il est une pure vue de l’esprit humain, un système bien organisé, hautement lucratif, inventé par des astucieux pour exploiter (financièrement), la gourmandise humaine, véritable fléau en ce bas Monde. Malheureusement, c’est ce système vicieux, insidieusement dégénératif, qui est une des causes majeures qui rend malade, laid et cacochyme ceux qui s’y adonnent habituellement. L’aliment anti-spécifique et dénaturé est morbido-pathogène, alors que l’aliment spécifique et naturel est hygiéno-vitalo-protecteur.