Traité d'Ortho-Psycho-Thérapie

€38,00 Soldes Économisez

L'article est en stock Seulement 0 en stock L'article est en rupture de stock L'article n'est pas disponible

Ce traité est basé sur la découverte scientifique du Pr. JAUVAIS du mécanisme du Penser holistique. Il explique clairement la loi vitale de symétrie cosmique régissant ce processus, essentiel pour retrouver la santé en pensant positivement, à l'endroit, conformément au Code de la Vie, face aux sanctions causées par des pensées dissymétriques.

This content type will accept rich text to help with adding styles and links to additional pages or content. Use this to add supplementary information to help your buyers.

You can use product metafields to assign content to this tab that is unique to an individual product. Use tabs to highlight unique features, sizing information, or other sales information.

description détaillée

« Ce traité d’ortho-psycho-thérapie, écrit le Professeur Henri CANAL, psycho-pathologiste, est unique en son genre, parce que ses exposés, clairs, nets et précis, sont basés sur le mécanisme du Penser holistique, une découverte hautement scientifique effectuée par le Professeur Grégoire JAUVAIS, dans les années 1986. Jusqu’alors, on en ignorait le fonctionnement exact, ainsi que la loi vitale de symétrie cosmique qui le régit inexorablement, loi qui est celle du Penser à l’endroit, celle de la vraie Vie, de la vraie Santé ».
Par suite du développement de ses innombrables défauts mentaux, l’Etre humain a pris l’habitude de penser dissymétriquement, c’est-à-dire à l’envers de cette loi. Mais du fait que nous somatisons (matérialisons) en nous le contenu informationnel de tous nos sentiments, de tous nos états d’âme, nous pro-créons nousmême nos maladies en pensant à l’envers, négativement, en fait en nous mettant, ainsi, plus ou moins in-consciemment, hors de cette loi, donc hors de la vie, de la paix, du bien-être, du bonheur.

S’ouvrir à la Sagesse, c’est comprendre qu’il existe un Code de la Vie comme il existe un code de la route, et que la maladie non accidentelle est, en vérité, une sanction pour avoir enfreint ce Code habituellement ou conflictuellement.
Grâce à ce merveilleux Traité, on apprend ou on ré-apprend à penser et à se re-penser à l’endroit, conformément à la loi vitale, en fait au Code de la Vie. Penser à l’endroit est une nécessité vitale, absolue, lorsqu’on veut conserver sa santé ou la recouvrer naturellement après l’avoir perdue.