Traité d'Aromathérapie et Vitaromathérapie

€42,50 Soldes Économisez

L'article est en stock Seulement 0 en stock L'article est en rupture de stock L'article n'est pas disponible

Cet ouvrage révèle l'importance des essences végétales aromatiques ainsi que toutes leurs propriétés, mais aussi lorsqu'elles sont hydro-solubilisées pour être réellement bénéfiques et assimilables par l'organisme, ainsi que leur impact sur notre santé émotionnelle. Essentiel pour une utilisation sûre et bénéfique des plantes aromatiques.

This content type will accept rich text to help with adding styles and links to additional pages or content. Use this to add supplementary information to help your buyers.

You can use product metafields to assign content to this tab that is unique to an individual product. Use tabs to highlight unique features, sizing information, or other sales information.

description détaillée

L’usage des plantes aromatiques remonte à la plus haute antiquité.
De ces végétaux, on extrait des essences aromatiques dites « naturelles », que l’on utilise en cosmétologie, en parfumerie et en savonnerie. Mais, de nos jours, on tend, de plus en plus, à les utiliser pour détruire des microbes et pour combattre des maladies, ignorant que non seulement de nombreuses huiles essentielles sont des mélanges falsifiés, voire artificiels, et que même celles qui sont dites 100 % naturelles sont, toutes, plus ou moins toxiques sous leurs formes actuelles, telles qu’on les trouve habituellement dans de nombreux points de vente. Grégoire JAUVAIS met en garde contre leur redoutable iatrogénicité en expliquant logiquement la cause de cette toxicité, due à la fermeture de leur circuit électrique.

Il démontre que les essences végétales aromatiques ne devraient être utilisées, en thérapie, en physio-esthétique, en hygiène, que sous la forme d’une solution aqueuse, anionisée, anionisante, donc à circuit électrique ouvert, telle qu’elle est fabriquée et utilisée par la plante vivante, en terre, pour assurer ses fonctions physio-biologiques.
En effet, ce n’est que sous cette forme qu’elles sont bio-disponibles, assimilables, bénéfiques, par les organismes vivants, d’où nécessité, surtout en Médecine de Santé psycho-biologique, d’une vitaromathérapie (aromathérapie vitale) adaptée non seulement à la morbidité étio-pathogène et à la vitalité ré-actionnelle du malade mais aussi à son caractère, vu que les essences végétales aromatiques, par leurs fréquences vibratoires spécifiques, ont une caractériologie qui influe sur notre attitude mentale, ce qui veut dire qu’en solutions assimilables, elles peuvent nous aider à positiver nos sentiments habituellement négatifs, lesquels sont la cause profonde de nos maladies non accidentelles, qu’on l’admette ou pas.